Est-ce à l'employeur de traiter les réductions et crédits d'impôt de ses salariés ?

 

Non. Les réductions et crédits d'impôt dont bénéficieraient certains collaborateurs, parce qu'ils ont employé en 2018 un salarié à domicile, eu des frais de garde d'enfant ou fait des dons aux associations, par exemple, seront versés directement par l'administration fiscale sur leur compte bancaire.