Lexique des exports

Les exports PayFit vous permettent d'obtenir un récapitulatif de vos données à partir de vues graphiques ou de tableaux. Grâce à ces vues, vous pouvez suivre l’évolution des salaires, de vos charges sociales, de la parité homme-femme dans votre entreprise, etc. Parce qu'il n'est pas toujours évident de maîtriser le sens de chaque dimension, nous mettons à votre disposition un petit lexique.

 

Rémunération  

  • Charges patronales : Cotisations sociales versées par l'employeur au titre de leur activité dans le but de financer la sécurité sociale. Elles sont composées :

    • des cotisations chômage,

    • des cotisations d'assurance vieillesse,

    • des cotisations d'allocations familiales,

    • des cotisations d'assurance maladie,

    • des cotisations d'accident du travail et de maladies professionnelles. 

  • Charges salariales : Cotisations et contributions sociales dues par les salariés au titre de l'exercice de leurs fonctions. - les cotisations de sécurité sociale (assurance maladie, maternité, décès), -les contributions sociales (CSG,CRDS), - les cotisations de retraite complémentaire, - les cotisations de chômage.

  • Coût total :  Le coût total d'un employé comprend le salaire brut et les charges patronales (les rémunérations annexes, tickets restaurant, prime d'intéressement etc). À titre d'exemple, si la rémunération brute d'un employé est de 1700 € brut par mois et que vos charges patronales s'élèvent à 695 € par mois, votre coût total est de 2395 €.

  • Heures d'astreinte : Période durant laquelle l'employé reste à disposition de l'employeur sans être présent sur le lieu de travail.
  • Heures complémentaires : Ensemble des heures supplémentaires effectuées par un salarié à temps partiel donnant lieu à une majoration de salaire.

  • Heures supplémentairesEnsemble des heures supplémentaires effectuées par un salarié à temps plein donnant lieu à une majoration de salaire.

  • Jours travaillés du mois formateur occasionnel : Jours travaillés correspondant au mois durant lequel, de façon irrégulière et ponctuelle, une activité de formation auprès d'organismes et d'entreprises à été suivie par l'employé.

  • IJSS : Les indemnités journalières de sécurité sociale.
  • Salaire brut : Rémunération calculée avant les prélèvements fiscaux et sociaux.

  • Salaire net :  Rémunération calculée après les prélèvement fiscaux et sociaux.

  • SMC : Salaire minimum conventionnel est la rémunération minimum définie par une convention collective applicable à une entreprise.

Turnover 

  • Turnover annuel ou mensuel : La notion de turnover se réfère au taux de renouvellement des effectifs de l'entreprise. Un taux de turnover élevé implique un grand nombre de départ suivi de nombreux recrutements. 

 

Organismes sociaux (mutuelle, prévoyance, retraite, URSAFF)

  • Abondement : Aide financière complémentaire de la part de l’entreprise sur les épargnes des salariés sur un PEE (plan épargne entreprise) et/ou PERCO (plan épargne pour la retraite collectif). 

  • Assiette effort construction : Impôt versé par les employeurs en faveur du logement des salariés. Dispositif du 1% logement (en fonction de critères spécifiques).
  • Assiette de formation professionnelle continue (hors CIF-CDD 1%) : Lors de la déclaration annuelle des données sociales que PayFit réalise pour vous, l'assiette de formation professionnelle continue (hors CIF-CDD 1%) fait partie des montants clés renseignés pour ladite déclaration. Retrouvez le montant correspondant dans la section Déclarations et organismes > Synthèse > Cotisations aux autres organismes. Êtes-vous soumis à cette contribution ? Elle est due par toute entreprise soumise à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés. Son montant dépend du nombre d'employés et à pour base l'ensemble des salaires, les primes, cotisations salariales, primes etc.
  • Assiette de taxe d'apprentissage : Lors de la déclaration annuelle des données sociales que PayFit réalise pour vous, l'assiette de taxe d'apprentissage fait partie des montants clés renseignés pour ladite déclaration. Retrouvez le montant correspondant dans la section Déclarations et organismes > Synthèse > Cotisations aux autres organismes > Récapitulatif DADS. Êtes-vous soumis à la taxe d'apprentissage ? Elle est due par toute entreprise soumise à l'impôt sur le revenu ou sur les sociétés.

  • Charges URSSAF : Taux des cotisations permettant le calcul de la cotisation due pour chaque risque.
  • CICE Cumulé annuel : Avantage fiscal permettant d'abaisser les cotisations sociales dues par l'employeur. Peu importe le secteur d'activité ou le statut de l'entreprise, n'importe quelle entreprise peut en bénéficier à condition de ne pas être imposé sous le régime forfaire. L’employeur éligible doit remplir certaines obligations déclaratives auprès de l’Urssaf et de l’administration fiscale. Le CICE cumulé annuel correspond à l'ensemble des exonérations dont a bénéficier l'entreprise.

  • DFS : La déduction forfaitaire spécifique permet aux entreprises d'obtenir des abattements sur les montants soumis aux cotisations sociales. Cela s'applique pour certains employés tels que les ouvriers du bâtiment, les VRP etc. Les employeurs sont autorisés à appliquer à la base de calcul des cotisations de Sécurité sociale et des contributions d’assurance chômage et d’AGS une déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels.
  • Montant retraite comp. (hors AGFF) tranche 2 (ARRCO) : Cotisations retraite (ARRCO hors AGFF) - tranche 2.

  • Montant retraite comp. (hors AGFF) tranche 1 (ARRCO) : Cotisations retraite (ARRCO hors AGFF) - tranche 1.

  • Montant AGFF tranche 2 (ARRCO) : Part de la cotisation retraite.

  • Montant AGFF tranche 1 (ARRCO) : Part de la cotisation retraite.

  • Mutuelle - régularisations patronales et salariales :  Régularisations des mois précédents. 
  • Réduction Fillon : Réduction de cotisations sur les bas salaires (gains et rémunérations n'excédant pas 1,6 SMIC/an).

  • Prévoyance - régularisations patronales et salariales : Régularisations des mois précédents. 

  • Réduction TEPA : Dispositif de défiscalisation permettant une réduction des cotisations salariales des heures supplémentaires.

 

Congés & Absences 

  • Absence injustifiée (Ouvrés) : Absence sans demande préalable ou dont la demande à été refusée ou dont la durée à été prolongée de façon injustifiée.
  • Absences maladie pro (Ouvrés) : Ensemble des absences pour maladies professionnelles. Les maladies reconnues comme professionnelles sont celles déclarées après une expertise individuelle ou référencées au sein des tableaux des maladies professionnelles fixés par décret. Dans la mesure où l'employé n'interrompt pas son travail, il perçoit un remboursement de ses frais par l'assurance maladie. Dans le cas inverse il est amené à toucher des indemnités journalières, temporaires et/ou complémentaires.

  • Absence accident travail (Ouvrés) : Un accident du travail est un accident survenu au salarié par le fait ou à l'occasion de son travail. Il est à ne pas confondre avec les accident de trajet. Pour que l'accident du travail soit reconnu, le salarié doit avoir été victime d'un fait accidentel dans le cadre de son activité professionnelle. L'accident est présumé d'origine professionnelle dès lors qu'il se produit dans les locaux de l'entreprise, et ce même pendant un temps de pause. Une absence pour accident du travail équivaut à une suspension du contrat de travail de l'employé.
  • Congés événements exceptionnels (Ouvrés) : Événements exceptionnels : congés proche-aidant et congés pour événements familiaux.

  • Congés sans solde (Ouvrés) : Congés non-rémunérés permettant aux salariés d'allouer leur temps à des activités personnelles ou professionnelles.

  • Heures de repos acquises par astreinte : Heures de repos majorées acquises hors du temps de travail réglementaire (le week-end par exemple).

 

Tranche 

  • Tranche A, tranche B, tranche C : Base de calcul des cotisations sociales. Les tranches permettent le calcul des cotisations. 

 

Effectif

  • Effectif : Effectif total de l'entreprise.

  • Effectif cadre : Nombre d'employés possédant le statut de cadre.
  • Effectif cadre masculin : Nombre d'hommes possédant le statut de cadre.
  • Effectif ETP (base 35h) : Somme de toutes les heures travaillées par salarié divisé par le nombre d'heure annuelle d'un salarié à temps plein. Cet indicateur permet de mesurer le travail fourni par un employé et de déterminer la capacité de travail de l'entreprise. Il équivaut à un pour un employé à temps plein.
  • Effectif féminin : L'effectif féminin total de l'entreprise.
  • Effectif masculin : L'effectif masculin total de l'entreprise.

  • Effectif non-cadre féminin : Nombre de femmes ne possédant pas le statut de cadre.

  • Effectif non-cadre masculin : Nombre d'hommes ne possédant pas le statut de cadre.

  • Effectif non-cadre : Nombre d'employés ne possédant pas le statut de cadre.

 

Primes

  • Prime d'assiduité : Mesure visant à récompenser la présence des employés au sein de l'entreprise.

  • Prime d'insalubrité : Dédommagement pour la réalisation de travaux salissants/incommodes.

  • Prime d'intéressement : Mesure d'épargne salariale permettant la perception d'une prime dont le montant et les conditions de versement sont indiqués dans l'accord d'intéressement. Le salarié peut faire le choix de les placer sur un plan d'épargne salariale ou un compte épargne-temps.

  • Prime de nuit : Dédommagement de la nature et des conditions de travail nocturne.

  • Prime de participation : Mesure permettant la redistribution d'une partie des bénéfices de l'entreprise au profit des salariés. Le salarié perçoit une prime dont le montant dépend des règles fixées par l'accord de participation. Les sommes peuvent être placées.

  • Prime de pénibilité : Dédommagement de la nature et des conditions de travail difficiles sur le plan physique.

  • Prime polyglotte : Avantage perçu par certains employés maîtrisant plusieurs langues.

  • Prime de sécurité : Mesure permettant d'accorder un supplément financier aux employés réalisants des missions pouvant être considérés comme à risque.

  • Primes de 13ème mois : Avantage financier généralement versé sur la paie de janvier ou février. Accordé par l'employeur en vertu d'une décision unilatérale, d'un usage de l'entreprise, d'une convention ou d'un accord collectif de travail ou d'une clause du contrat de travail.

  • Prime de sous-sol : Prime visant à dédommager le travail effectué en sous-sol.
  • Primes de sortie des poubelles sélectives : Avantage perçu par les employés réalisant un tri des déchets.